Un joyau méconnu et pourtant tellement surprenant

| 16 octobre 2021 | 0 Comments

Billet de Laetitia Henry paru le 12 octobre dans le groupe Facebook We are Belgium

Hier s’est déroulé Aux Armes de Bruxelles un magnifique événement autour du Chasselas. Restaurateurs journalistes et influenceurs ont tous répondus présent à l’invitation pour en savoir plus sur ce fabuleux nectar. Le chasselas est un cépage blanc provenant principalement de Suisse Romande au goût fruité frais et délicat mais on peut également le trouver en France en Allemagne et même en Hongrie. Dans le Valais ce même cépage prendra le nom de Fendant en raison de ses grains qui « fendent » sous la dent. Si il est principalement utilisé pour l’élaboration du vin il est également consommé comme raisin de table. Pour la petite histoire ce cépage serait apparu au XVI ème siècle sous le nom de « Fendans » ou « Gut Edelen Reben »….Rare sont les cépages qui donnent leur nom à un type de vin mais c’est le cas du Chasselas. Si on doit le résumer on dira que ce type de vin a mille et une facettes. Contrairement à d’autres vins celui-ci peut avoir différents types de goûts très surprenant et ce suivant un domaine à l’autre …On retrouve des chasselas secs et légers en général de couleur jaune claire mais on peut également en trouver des dits « perlant » cad légèrement pétillant. Son parfum fin et délicat ne lui enlève rien au fait qu’il peut être puissant corsé et long en bouche avec peu d’acidité. A côté de cela on peut retrouver des Chasselas beaucoup plus rond et liquoreux et certains également sont non filtrés. Les suisses aiment consommer ce vin en apéritif à la place du champagne mais sa complexité fait qu’il peut se marier à merveille avec des viandes blanches du poisson du fromage et même des desserts. On notera que chaque domaine a sa propre identité gustative et il est important de se faire guider pour avoir le chasselas qui correspond avec le plat que vous proposerez à vos convives. Je terminerai sur un dernier petit point qui en a surpris plus d’un c’est que la majorité des chasselas a un bouchon à vis….Cela s’explique par le côté pratique qu’aime les suisses de ne pas devoir se prendre la tête à savoir si le vin est bouchonné ou pas …Cette tendance est apparu sur ces crus dans les années 1980.
Voilà j’espère vous en avoir appris un peu plus sur ce vin peu exporté et peu connu du grand public hors de ses frontières Merci à Azerty Press & Public Relations pour cette belle découverte

Tags: ,

Category: Chasselas on tour, Mondial du Chasselas 2021

Laisser un commentaire