Yves Paquier, un grand Monsieur disparaît

| 8 avril 2020 | 0 Comments

Un grand Monsieur du vin s’est éteint le 30 mars : Yves Paquier, citoyen saint-preyard par la civilité, citoyen du monde du vin et de la convivialité par tempérament et implication.

En 1994, Yves remportait le Chapeau Noir du célèbre Concours des Millésimes du Jean-Louis, singulière épreuve démontrant une fine connaissance des terroirs vaudois.

Yves Paquier Photo: Alexandre Truffer
Yves Paquier Photo: Alexandre Truffer

Ses grandes qualités humaines et de dégustateur se faisaient régulièrement remarquer par sa participation active à de nombreux concours de dégustations (Concours mondial de Bruxelles, Mondial du chasselas, Concours de Sept Ceps dont il fut l’ardent responsable technique) et autres événements notables du vin, tel que le festival Millésime de Grenoble.

Ses amis vignerons lui ont attribué une autre médaille, moins officielle mais tout aussi valorisante et méritée : celle de pouvoir reconnaître, parfois mieux qu’eux, leurs propres vins, leur faisant une noble preuve d’amitié et de talent.

Son enthousiasme s’étendait également à l’éducation, par carrière et passion. Il l’appliquait à la connaissance du vin comme à l’œnotourisme, dont il avait saisi le rôle et qu’il cherchait à promouvoir par de multiples biais : fondation de l’Association Européenne de Formation à l’œnotourisme, engagement dans La Route des Vins du Mont-Blanc, le Prix suisse de l’œnotourisme, accompagnement d’étudiants jusqu’à la codirection de thèses. Des missions liant l’envie insatiable de transmettre joyeusement les richesses d’un monde qu’il quitta trop tôt.

Honnêteté intellectuelle, sens des autres, de la nature et de la culture, générosité sans limite et joie de vivre : par ces qualités et tant d’autres, Yves a constitué une véritable chaîne humaine, qui se soude aujourd’hui pour honorer sa mémoire et offrir ses condoléances à sa famille.

L’immense tristesse d’une telle disparition ne pourra diminuer la mémoire du bonheur d’avoir connu un homme d’une telle valeur, dépensant temps et énergie sans compter, juste pour le bien d’autrui, parce que la vie est plus belle en levant son verre de chasselas avec un si grand sourire.

Sincères et affectueuses pensées à sa chère épouse, Claire, à leurs enfants et petits-enfants.

Azélina Jaboulet-Vercherre

Tags: ,

Category: Actualités

Laisser un commentaire